L'actualité Tourisme du Vaucluse

Les expos de l’été en Provence

Ernest Pignon-Ernest à l’Eglise des Célestins et les 20 ans de la Collection d’art contemporain d’Yvon Lambert en Avignon, Expo Recyclage-Surcyclage à la Villa Datris à l’Isle sur la Sorgue, Trans-Fer à la Fondation Blachère à Apt…
Cet été, on vous promet de ne pas vous ennuyer !

Les 20 ans de la Collection Lambert

En l’an 2000 le collectionneur et galeriste parisien Yvon Lambert, à la recherche d’un lieu pour abriter son immense collection d’art des années 60 à nos jours, choisissait pour elle la lumière du midi qui inondait les vastes salles de l’Hôtel de Caumont à Avignon. S’y ajouterait plus tard l’Hôtel de Montfaucon, relié au premier par un jeu architectural et formant tous deux un ensemble unique dédié aux courants majeurs de l’art contemporain dans le monde.

Deux expositions inédites sont proposées pour célébrer les 20 ans d’une présence active et créative dans les murs de la cité papale.

A travers les yeux d’Yvon Lambert, 20 ans après
Cette première exposition a été conçue à travers le regard du galeriste qui revient sur la relation qui le lie à certains des artistes iconiques de sa collection, et offre à chacun de ces artistes une salle entière pour y déployer son univers.
Du 2 juin au 15 novembre 2020

Je refléterai ce que tu es
Je refléterai ce que tu es, de Nan Goldin à Roni Horn, raconte la présence de l’intime dans la collection, depuis les célèbres portraits du collectionneur par Cy Twombly, Nan Goldin ou Julian Schnabel jusqu’à une réflexion plus large et singulière sur les rapports qu’entretiennent de nombreuses œuvres avec la notion d’intime. L’exposition offre un regard particulier sur le travail de Nan Goldin, dont l’ensemble considérable conservé à Avignon est présenté pour la première fois dans sa totalité.

Du 27 juin au 20 septembre

La jauge étant réduite, la réservation par mail est recommandée, au plus tard la veille sur reservation@collectionlambert.com ou par téléphone aux heures d’ouverture au 33 (0)4 90 16 56 13, et obligatoire pour les groupes de plus de 3 personnes.

Collection Lambert, 5 rue Violette, Avignon

Recyclage/Surcyclage : la 10ème exposition de la Villa Datris, à l’Isle sur la Sorgue


Moffat Takadiwa, Villa Datris

Coordonnées

Fondation Datris,
7 avenue des Quatre Otages,
Isle sur la Sorgue

info@fondationvilladatris.com

Tel. +33 (0)4 90 95 23 70

Depuis 10 ans, la Villa Datris nous réjouit en explorant toutes les facettes de la sculpture contemporaine par un prisme chaque année renouvelé. En 2020, et venant fort à propos illustrer l’obsession contemporaine pour une consommation débridée et la question du recyclage des matières et objets ainsi produits, elle invite 89 artistes qui ont choisi pour matériau le rebut, les objets rejetés par le flux de consommation et qui retrouvent ainsi une nouvelle identité.

Jusqu’au 1er novembre 2020. Entrée libre.

Trans/Fer à la Fondation Blachère dans le Luberon

Chaque année, l’entreprise Blachère, qui illumine les villes du monde entier à Noël, traduit son implication dans le développement de la création contemporaine africaine par une exposition dans sa fondation d’art, juste à côté de son unité de production, aux portes d’Apt. En 2020, ce sont deux expositions qui se tiendront jusqu’à l’automne : dans le centre d’art, une sélection d’objets en fer anciens, associée aux œuvres contemporaines d’artistes béninois en résidence à la Fondation Blachère, sont rassemblées dans une mise en scène soignée au sein de l’exposition Trans/Fer. Dans la galerie d’art, l’expo photo « Le Bal de Bamako » vient en hommage aux pères de la photographie de l’Afrique francophone et à la jeunesse des années 1960, captée dans les bars et les bals, de Kinshasa à Bamako, dansant le twist ou la rumba.

Sur le site Blachère, on prévoira de passer aussi un moment dans la « Boutik », un vaste espace coloré dédié à l’artisanat africain, dans la librairie exclusivement tournée vers l’Afrique, et dans « le Store », le magasin d’usine d’objets lumineux pour la maison et le jardin.

Jusqu’au 26 septembre, du lundi au samedi, de 14 à 18h. Entrée libre.

Coordonnées

Fondation Blachère,
382 Avenue des Argiles, Apt

www.fondationblachere.org
Contact presse : Justine Bernardoni
fondation@blachere-illumination.com

Les formes de l’Amitié à la Bastide Rose, au Thor

Les Jardins de Poppy, la fondation de Pierre et Poppy Salinger, accueilleront cette année le travail d’artistes-sculpteurs de la Galerie 22 et la Galerie DNR sur le thème des Formes de l’Amitié. Une occasion toujours renouvelée de flâner dans les jardins verdoyants le long de la Sorgue de la Bastide Rose, la chambre d’hôtes de Poppy Salinger et de goûter à la cuisine d’Emmanuel, son fils, au restaurant Au Gusto (sur réservation uniquement).

Du 11 juillet au 15 octobre 2020, tous les jours sauf le mercredi, de 15h à 19h. Entrée libre.

Coordonnées

La Bastide Rose,
99 chemin des Croupières, Le Thor

Contact presse : Galerie 22, Bernard Mourier

T. +33 (0)6 84 47 49 54https://galerie22contemporain.com

La Peste ! Marseille 1720 et les Caravage à l’Hôtel Agar à Cavaillon

Coordonnées

L’Hôtel d’Agar,
58 rue Liffran, Cavaillon

T. +33 (0)6 24 17 20 13

amis.dagar@gmail.com

A travers un fond de plus d’un millier de manuscrits, la majorité inédits, entre lettres, témoignages, tableaux, ex-votos, gravures, etc., l’Hôtel d’Agar organise une exposition sur la dernière grande épidémie de peste qui décima la moitié de la population de Provence. Sa première victime mourut à Marseille le 20 juin 1720, il y a exactement 300 ans. Populations en quarantaine, érection de murs frontières, laissez-passer imposés pour sortir de chez soi… tant d’éléments qui forgent un parallèle surprenant avec l’actualité 2020 !

Le grand succès 2019 de l’expo « Caravage en Provence », avec les Caravage de Peiresc et une mise en avant de la peinture caravagesque, nous vaut le plaisir de la voir reconduite en 2020. Ces expositions, en plus des incroyables collections de ce fascinant cabinet de curiosités qu’est l’Hôtel d’Agar, rend sa visite une sortie culturelle indispensable de l’été !

Du 20 juin au 20 septembre 2020, du mardi au samedi, 10 €/pers

Jean-Marie Fage au Musée Vouland à Avignon

Dans cet hôtel particulier XVIIIe de la paisible rue Victor Hugo, la Fondation Louis Vouland a mis en scène son exceptionnelle collection d’arts décoratifs XVIIe et XVIIIe, et l’on déambule de salle en salle dans cette maison bourgeoise pour découvrir ici le coffret de voyage de Mme. Du Barry, là les faïences de Moustier, de Marseille ou de Lyon. L’énergique conservatrice, entourée de sa non moins enthousiaste et sympathique équipe, nous réserve tout au long de l’année de jolies expositions et un chapelet d’événements qui nous donnent à chaque fois une raison supplémentaire d’y faire un tour. Cet été, on ne manquera pas de venir admirer la très belle expo des œuvres de Jean-Marie Fage, « Je Peins ce que je Vois », qui invitent à une contemplation silencieuse et heureuse.
On termine la visite par un moment de rêverie dans le jardin du musée, bordé par le Canal de Vaucluse.

Jusqu’au 3 janvier 2021, saufs lundis et jeudis – 6 €/pers.

Coordonnées

Musée Vouland,
17 rue Victor Hugo, Avignon

T. +33 (0)4 90 86 03 79

Ernest Pignon-Ernest : « Extases, les Mystiques » à l’Eglise des Célestins, Avignon

Après l’incroyable succès de l’exposition « Ecce Homo » au Palais des Papes en 2019, le pionnier du street-art poursuit son aventure avignonnaise dans l’Eglise des Célestins, magnifiquement rénovée. L’origine de l’œuvre « Extases, les Mystiques » remonte à près de 30 ans : à la suite de ses collages dans les rues de Naples, EPE ébauche un dialogue très libre avec les grandes mystiques, de Marie-Madeleine à Thérèse d’Avila ou Catherine de Sienne. Fasciné par ce phénomène troublant qu’est l’extase religieuse, il se lance dans la représentation de la chair qui aspire à la désincarnation via un travail très pointu de dessin et de mise en forme des feuilles qui supportent ces dessins, mais aussi par leur inscription dans l’espace de l’église et une progressive montée de la lumière dans l’ensemble de l’installation

Jusqu’à 20 septembre 2020, sauf les mardis. Entrée libre.

A savoir

Eglise des Célestins, place des Corps-Saints, Avignon

Uniquement sur rendez-vous (jauge maximum de 20 visiteurs, temps de visite de 40 min max)

culture@mairie-avignon.com
T. +33 (0)6 66 20 54 60